Plan d’Action Mobilités Actives : des actes plutôt que des schémas

Le Plan d’Action Mobilités Actives (PAMA) présenté en conseil de l’Eurométropole contient de bonnes intentions. Mais le décalage avec la réalité des décisions budgétaires du Président Robert Herrmann, qui a refusé d’accorder plus de moyens aux mobilités actives depuis 2014, est révélateur.

Le Président avait souhaité retarder ce plan d’un an, pour qu’il colle au calendrier du Grenelle des Mobilités. Et comme pour le Grenelle, Robert Herrmann détourne aujourd’hui le PAMA en document de campagne, le limitant à une communication de papier glacé sans décision budgétaire à la hauteur.

Nous le regrettons, car les différentes interventions de ce matin ont démontré le besoin de nouveaux aménagements pour le vélo et la marche dans notre territoire.

Retrouvez l’intervention de Jean-Baptiste Gernet en Conseil de l’Eurométropole à ce sujet.

PARTAGER