Adapter le mobilier urbain aux nouveaux usages cyclistes et installer des stations d’entretien publiques

Strasbourg est en pole position en ce qui concerne les villes où il fait bon pédaler et possède le réseau de pistes cyclables le plus étendu de France. Poursuivre les efforts pour les cyclistes passe par l’adaptation aux nouveaux types de deux-roues (vélos cargos, remorques…) des espaces de stationnement comme les arceaux, et par la mise en place d’outils d’entretien à divers endroits de la ville (pompes à vélo, outils). Ou encore de développer le mobilier urbain dédié aux vélos : signalisation, ralentisseurs…

Une suggestion ? Un commentaire ?





PARTAGER