Briser les barrières sociologiques en ouvrant les institutions culturelles anciennes aux nouvelles pratiques

Si beaucoup a été fait à Strasbourg pour démocratiser l’accès à la culture, les barrières restent trop souvent infranchissables. Permettre aux cultures émergentes (associations, collectifs, entreprises, institutions…) d’utiliser les hauts lieux de nos institutions culturelles municipales, c’est un moyen pour chaque citoyen de s’approprier le patrimoine de sa ville et de croiser les pratiques culturelles et artistiques.

Une suggestion ? Un commentaire ?





PARTAGER