Créer ou soutenir la création d’une plateforme de fournisseurs d’accès citoyens

Une plateforme numérique permettra de mettre en relation les citoyens qui voudront prêter, emprunter ou utiliser temporairement un bien ou un outil. Pour certains objets en effet, ce n’est pas la propriété qui compte, mais l’usage qu’on en fait : une voiture reste à l’arrêt 92% de son temps, et Strasbourg a été historiquement innovante avec Auto’trement ; le temps moyen d’utilisation d’une perceuse est de 12 minutes par an.

Favoriser l’émergence de coopératives citoyennes d’achat

La même plateforme numérique pourra favoriser l’émergence de coopératives citoyennes d’achat en mettant en relation les citoyens voisins qui voudront mutualiser certains de leurs achats, pour les produits qui coûtent cher et qui ne servent qu’une fois par an. En résumé, il s’agit de proposer une plateforme numérique pour rendre accessibles à tous les nouvelles pratiques collaboratives qui permettent de consommer mieux et à moindre coût tout en améliorant son bilan carbone.

Soutenir les coopératives d’achat en développement

Strasbourg bénéficie déjà d’un mouvement de coopératives dynamique qu’il convient de soutenir et de valoriser. La Ville pourra favoriser les synergies entre ces différentes coopératives et offrir son appui à leur développement.

Vous pouvez notamment retrouver ces acteurs sur leurs sites web :  

Vrac – Vers un réseau d’achat en commun : https://vracstrasbourg.wordpress.com/

Coopalim – Supermarché coopératif et participatif : https://coopalimstrasbourg.com/

Une suggestion ? Un commentaire ?





PARTAGER