Donner les moyens à chacun de pratiquer l’agriculture urbaine

Les jardins familiaux des compagnies ferroviaires furent, dès le début du siècle, une solution apportant de véritables ressources alimentaires aux familles, tout en participant à la valorisation des territoires de la ville et à la cohésion comme au lien social. Plus que jamais nous devons soutenir et réinventer ces modèles. Que ce soit à travers les jardins familiaux, partagés, ou à travers l’activité associative, l’agriculture urbaine est un moyen pour renforcer à la fois le lien social et le mieux-vivre. Elle permet aussi d’augmenter la part de denrées alimentaires des ménages autoproduites à moindre coût. Pour la favoriser et la démocratiser, nous voulons développer des formations, une mise à disposition de matériel, mais aussi recenser à l’échelle de la ville tous les espaces oubliés ou délaissés qui pourraient lui être dédiés. Nous souhaitons également que dans les grands projets du type tramway, soient intégrés en amont des équipements permettant ces pratiques en lien avec les associations.
Mettre la communication de la ville au service des initiatives citoyennes locavores
Les initiatives d’AMAP ou de « La Ruche qui dit oui » sont présentes à Strasbourg. Nous souhaitons mettre à leur disposition des moyens de communication pour augmenter leur visibilité et les rendre accessibles à tous.

Une suggestion ? Un commentaire ?





PARTAGER