Engager un plan de sensibilisation et d’éducation aux mobilités douces (vélo, marche à pied) dans les écoles primaires de la ville

Les écoliers d’aujourd’hui seront les cyclistes et piétons de demain. C’est pourquoi en sensibilisant les jeunes écoliers aux mobilités atives, notamment en lien avec les activités périscolaires, nous augmenterons la part du vélo et de la marche dans les déplacements urbains. Ce plan devra lier les permis piétons et vélos actuellement délivrés, à des actions dans le cadre du temps périscolaire, pour créer un véritable continuum éducatif sur les mobilités, un « savoir pédaler » comme il y a depuis plusieurs dizaines d’années un « savoir nager » qui garantit à chaque enfant l’apprentissage de la nage à l’école.

Une suggestion ? Un commentaire ?





PARTAGER