Faire de Strasbourg un leader des livraisons durables avec l’interdiction du diesel

On ne compte plus les nuisances occasionnées par les livraisons de marchandises (pollution sonore et de l’air, maladies, problèmes de circulation, gêne des piétons détérioration du patrimoine,…). La logistique urbaine représente 20% de la circulation, 30% de l’occupation de la chaussée et 50% des émissions de gaz à effet de serre, et le diesel est responsable de 48 000 morts prématurées chaque année. Un travail d’étude partenariale et de mobilisation des acteurs de la logistique doit permettre une amélioration des livraisons en ville, et la sortie du diesel à horizon 2021.

Innover pour les livraisons en ville, avec la logistique fluviale

L’eau, omniprésente à Strasbourg, représente un potentiel important, y compris pour substituer des livraisons fluviales aux livraisons en voirie par poids lourds. Nous souhaitons que Strasbourg puisse expérimenter des livraisons par voie d’eau, avec un dernier kilomètre réalisé en vélo-cargo. La plateforme logistique du quai des Pêcheurs installée pour la logistique du chantier de réaménagement des Quais sud pourrait servir pour une logistique fluviale quotidienne

Une suggestion ? Un commentaire ?





PARTAGER