Depuis de nombreuses années Paul Meyer et les membres de son groupe La Coopérative se battent contre le développement excessif des zones commerciales et pour la défense du petit commerce de proximité. Face à une majorité gauche-droite composée de républicains, socialistes, de cautions de gauche et de verts bétonneurs nous sommes encore trop peu à nous faire entendre mais de plus en plus d’élus nous rejoignent dans notre combat.

Soutenez nous en partageant et diffusant cette page à vos amis, vos proches, vos familles.

 

Alerte sur place cet hiver :

La presse en parle : 

« Le feu vert à l’aménagement concerté de la zone commerciale Nord a été donné hier par les élus de l’Eurométropole. Mais l’adjoint au commerce strasbourgeois, Paul Meyer, a fait douter une partie du conseil. En particulier sur le versement des 9,8 millions d’euros de la collectivité, au moment où l’argent public est rare. […] La zone Nord, qui est vieillissante, mérite un retraitement », a démarré l’élu strasbourgeois (La Coopérative sociale et écologique). Avant de développer ses interrogations sur le devenir du « petit commerce », des « moyens de consommer », des « circuits courts », ou du « local ». Mais, a-t-il pointé, le versement de 9,8 millions pour l’aménagement de la ZAC crée, selon lui, « un déséquilibre en matière d’attractivité, avec les besoins d’embellissement dans les rénovations de rues des villes et villages, dont les crédits d’aménagements ont été amputés de 30 à 40 % depuis 2013 ». »

 

 

Les groupes d’élus qui détruisent le petit commerce :

« Pour une Eurométropole de progrès » (PS)

« Une Eurométropole pour tous » (LR)

 

 Les délibérations votées par le conseil de l’Eurométropole :  

-Zone commerciale nord : déclaration 2013 où le montant de la participation de l’Eurométropole est prévu à hauteur de 9,8 million d’euros page 11, paragraphe h.

-Zone commerciale sud : concertation 2019 où le montant de la participation de l’Eurométropole est prévu à hauteur de 15 millions d’euros page 3.

 

Aidez-nous à stopper ces projets et à réorienter notre avenir : https://www.lacooperative-strasbourg.eu/contact/

 

 Nos interventions en conseil de l’Eurométropole de Strasbourg :

15 millions d’euros pour la zone commerciale de la Vigie : il est encore temps d’arrêter :

Les équipements financés pour soutenir ces zones sont en réalité des subventions déguisées qui avantagent les zones commerciales au détriment des commerces de proximité de nos centres-villes. Ce déséquilibre n’est pas soutenable : les emplois qui y sont créés en tuent deux à trois dans les petits commerces, et asphyxient le lien social qu’ils permettent. De la même façon on tue ainsi un mode de consommation et de transport plus doux au profit du tout voiture et de produits dont l’impact environnemental est plus fort. Ces zones existent et il faut les gérer, mais il faut savoir voir plus loin car ce sont nos choix de soutien aux différents circuits de consommation qui déterminent notre avenir. 

 

Zone commerciale – Intervention Paul Meyer EmS janvier 2019 :
Nous pouvons décider dès aujourd’hui de soutenir les commerces de proximité : il faut rediriger les subventions que l’Eurométropole destine aux zones commerciales vers les petits commerces et mettre en place un périmètre de protection de l’artisanat et du commerce local.

 

Zone commerciale – Intervention Paul Meyer EmS point 15 mai 2019 :
Le dispositif d’aide à l’installation de commerces dans les petites communes est une bonne chose, pour autant son montant est ridicule au regard des 25 millions d’euros de soutien aux zones commerciales et il est incompréhensible qu’il ne soit pas ouvert aux quartiers prioritaires.

 

Zone commerciale – Intervention Paul Meyer EmS point 13 mai 2019 :
La majorité vote une fois de plus pour soutenir un modèle à bout de souffle et qui favorise l’étalement urbain. Ce soutien représente 125€ d’impôts pour chaque foyer fiscal de l’Eurométropole alors même que les habitudes de consommation changent et que les citoyens demandent plus de proximité.

 

Zone commerciale – Intervention Paul Meyer EmS juin 2018 :
L’Eurométropole s’entête dans un soutien à ces zones commerciales tandis qu’elle n’assure pas les services de base aux habitants tels que le nettoyage ou l’installation de toilettes publiques et que les quartiers populaires souffrent de désertification commerciale.

 

Zone commerciale – Intervention Paul Meyer EmS septembre 2017 :
Tandis que les subventions à la zone commerciale de Vendenheim atteignent 9 millions d’euros l’Eurométropole ampute les budgets d’aménagement de 30% à 40% ce qui risque de fragiliser un peu plus le commerce de proximité.

 

Zone commerciale – Intervention Paul Meyer Eurométropole septembre 2016 :
Le soutien aux zones commerciales est disproportionné par rapport à celui apporté aux commerces des centres-villes et des quartiers populaires, d’autant plus que leur surface commerciale évolue bien plus vite que la consommation des ménages.

 

Plan climat et zones commerciales :
Les zones commerciales sont un fléau pour les petits commerces de nos communes, pour nos artisans, notre gastronomie, notre patrimoine culturel, mais aussi pour le climat. Présenter un plan climat tout en versant 25 millions de subventions aux zones commerciales serait une véritable aberration, il est de notre devoir de changer d’orientation.

 

Les débats complets sont à retrouver sur : https://www.strasbourg.eu/conseils-eurometropolitains-commissions-permanentes